Subventions octroyées par attribution directe

Le PADL-GRN n'a pas attribué exclusivement des subventions par appel à propositions, mais à aussi octroyé des subventions par attribution directe grâce à l'application de l'art. 72 de le Convention de Cotonou révisée. En effet, étant le Tchad considéré un pays en situation d'urgence et post urgence, l'article cité peut s'appliquer. Ceci permet, dans des cas spécifiques dument justifiés, d'obtenir une dérogation pour l'utilisation des procédures flexibles afin d'octroyer des contrats par attribution directe. Cependant, le PADL-GRN a préféré circonscrire le recours à cette dérogation à trois cas spécifiques: (i) pour assurer, à travers la mise en place des OCR, le fonctionnement du dispositif d'accompagnement destiné aux demandeurs et bénéficiaires de subventions (pour des plus amples informations consulter l'onglet consacré aux OCR), (ii) pour couvrir, avec la mise en place des OCL, les zones les plus éloignées qui n'ont pas été touchées par les subventions financées dans le cadre de l'appel à proposition ouvert lancé en 2012 et destiné à l'élaboration et la révision des PDL (pour des plus amples informations consulter l'onglet consacré aux OCL) et enfin pour, (iii)  pour faire face à la situation d'urgence causée dans la zone nord et centre-est du Tchad par le fort afflux de retournés tchadiens suite aux événements de Lybie; ceci en appuyant l'insertion de ces populations dans des milieux qui sont déjà en situation de précarité structurelle à cause de l'isolement et/ou des conditions naturelles difficiles (il s'agit de la zone aride sahélo-saharienne).

En particulier, pour ce qui est du troisième point consacré aux retournés de Lybie, le PADL-GRN a attribué quatre subventions à des organisations qu'ont développé, avec des résultats satisfaisants au Tchad,  un modèle d'intervention post urgence en s'appuyant sur un paquet d'activités, avec en toile de fonds la structuration et le renforcement des capacités des producteurs.

 

Ci-après le tableau récapitulatif des 4 subventions octroyées par le PADL-GRN par attribution directe pour la "mise en ouevre des actions socio-économiques dans le Centre-Nord du Tchad'.