PADL II Antenne Est !

En janvier 2011, une convention de financement a été signée entre le Gouvernement du Tchad et l'Union Européene pour la mise en oeuvre du Programme d'Appui au Développement Local (PADL II) dans l'Est du Tchad pour un montant de 14 millions € dont 7 million € consacrés à la composante 1 du Programme. Cette composante constitue l’extension, à l’Est, des actions du PADL-GRN et poursuit l’effort d’appui au développement local à travers le financement d’activités prévues par des PDL et l’appui à la structuration et au renforcement des acteurs du développement local.

Le Programme d'Appui au Développement Local II (PADL II) a pour but d’accompagner des initiatives locales de conservation, de réhabilitation et de valorisation du patrimoine naturel environnemental. Il renforce les dynamiques de développement endogène basées sur l’approche de développement local et contribue à la conservation et la valorisation économique durable des systèmes de production et des écosystèmes dans un contexte mondial de changement climatique.

La Coordination du PADL-GRN est chargée, en qualité de maître d'oeuvre délégué, de la bonne exécution des activités prévues dans la composante 1 du PADL II.

Ses activités ont été officiellement lancées en juillet 2011. Depuis lors, le PADLII a réalisé plusieurs activités axées sur l'élaboration et/ou la révision des Plans de Développement Local(PDL) et l'octroi des petites subventions aux OSC de base grâce aux Organismes Correspondants Locaux (OCL).

Ainsi, en août 2012, trois ONG ont signé le contrat de subvention pour jouer le rôle d’OCL. Il s’agit de l’OCL BCI (Bureau Consult International) qui couvre les départements d’Ouara et de Biltine, l’OCL ACORD (Association de Coopération et de Recherche pour le Développement) pour  les départements d’Abdi et de Djourf-Al-Ahmar et l’OCL ATURAD (Association des Témoins d’Urgences et des Actions de Développement) dans  le département d’Assoungha.

A ce jour, l’OCL ACORD est en train d’accompagner la restructuration des PDL  des trois (3) cantons du Département d’Abdi.  L’OCL ATURAD a enclenché le processus d’élaboration des PDL dans tous les 6 cantons du Département d’Assoungha. Dans la zone d’intervention de l’OCL  BCI, 11 cantons sur 18 vont bientôt procéder à la validation interne de leurs PDL avant une soumission aux CDA.

Les subventions en cascades constituent un mécanisme simplifié d’accès au financement pour les petites organisations de base. Elles permettent à des groupements ou associations de premier niveau de structuration de bénéficier d’une subvention d’un montant inférieur  ou égale à 6 500 000 FCFA afin de renforcer leurs capacités techniques et opérationnelles dans le domaine de la sécurité alimentaire, socioéconomique, la bonne gouvernance et la gestion des ressources naturelles. Le maraîchage, l’élevage des petits ruminants, l’installation des décortiqueuses et de presses à huile, l’aménagement des petits périmètres irrigués, la construction de magasin de stockage, le reboisement, la production des plants, la production et la transformation de l’arachide et du sésame, l’exploitation de moulin, la production de la luzerne etc. sont des types de projets des groupements ou associations ayant bénéficié des subventions dont la plupart vient de commencer les activités en fin juillet dernier. Un dispositif de sélection des demandes de subventions a été mis en place par la note de service de l’Ordonnateur National Délégué n°0235/PR/PM/MEPCI/SE/SG/ACT0538/NMM-LC/2013du 26 mars 2013. C’est ce comité local d’évaluation présidé par le Délégué régional du MPECI et ayant comme membres un représentant du CDA, un représentant des OSC et un représentant du PADLII qui a sélectionné les dossiers.

Ce sont au total 75 Groupements retenus pour ces subventions qui en ont reçu la première tranche d’un montant total de 95.818.086 FCFA. Au préalable, quelques membres des Groupements ont été formés par les équipes des OCL en gestion et suivi des petites subventions locales et en techniques de mise en œuvre des projets notamment sur les itinéraires techniques des cultures pluviales et la gestion de compte d’exploitation.

En vue d’appuyer la mise en œuvre des actions de gestion  des ressources naturelles issues des plans de développement local (PDL) de 11 cantons à l’Est du Tchad, 5 contrats de subventions d’un montant total de 814. 454. 797 FCFA ont été signés en juillet et août derniers  avec les ONG ACTED (Agence d’aide à la Coopération et au Développement), SECADEV (Secours Catholique et Développement), BCI (Bureau Consult International), PDR (Programme de Développement rural) de  Wadi Fira et AERCEF (Association pour l’Encadrement rural, Conseils et formation). La durée de l’action est  de 18 mois pour l’ACTED et l’AERCEF, de 2 ans pour le BCI et le PDR- Wadi Fira et enfin de  29 mois pour le SECADEV.

Les principales réalisations attendues de ces ONG dans les Départements de Djourf-Al-Ahmar, d’Assoungha et de Biltine sont en autres la construction des magasins de stockage, la réhabilitation d’un parc de vaccination,  le reboisement et la protection des ressources naturelles, le renforcement des capacités des comités locaux de gestion des ressources naturelles et des bénéficiaires sur les techniques de production des plants et de plantation des arbres, le forage des puits maraîchers, la vulgarisation des foyers améliorés etc.