ORGANISMES CORRESPONDANTS LOCAUX (OCL)

Dans le souci d’aider les communautés à mieux s’approprier le processus de planification locale et surtout de toucher certaines zones du Tchad, le PADL-GRN a engagé des ONG déjà présentes dans les localités retenues pour qu'elles jouent le rôle d'Organismes Correspondants Locaux (OCL). Il faut signaler, qu'en plus de l'appui donnée au communautés pour  l'élaboration/révision des PDL, ces OCL octroient, à travers des procédures simplifiées, des subventions à cascade inférieures à 10.000 Euros pour réaliser des micro-projets d'ancrage, avant la validation officielle des PDL.

Ainsi, 3 ONG ont signé, en septembre 2013, des contrats de subventions pour être OCL. L’Université Populaire (UP) pour prendre en charge le Département de Mao. SOS Sahel pour couvrir le Département de Mamdi et l’Association pour le Développement de la Région du Batha (ADRB) pour s’occuper du Sultanat de Fitri. Ces OCL vont appuyer les communautés à élaborer 20 Plans de Développement Local (PDL).

La zone d’intervention de la Composante I du PADL II comprend également 3 ONG qui sont sur le terrain comme OCL. L’OCL Bureau Consult International (BCI) couvre les Départements d’Ouara et de Biltine, l’OCL Association de Coopération et de Recherche pour le Développement (ACORD) est aux côtés des Départements d’Abdi et de Djourf-Al-Ahmar et l’OCL Association des Témoins d’Urgences et des Actions de Développement (ATURAD) intervient dans le Département d’Assoungha. A partir de novembre 2013 une quatrième OCL Al-Takhadoum, s'est déployée dans la région du Sila pour couvrir le Département de Kimiti. Il s'agit de la zone d'extension du PADLII fixée pour prendre en compte les villages intéressées par le retour des expulsés de Lybie.